Evaluation sur la gouvernance académique

Conformément aux missions assignées au Service du Management et d’Accompagnement de la Qualité à savoir la promotion, la coordination et la diffusion au sein de l’Université de Yaoundé II d’une culture de la qualité fondée sur la réflexion critique , le Recteur de l’Université de Yaoundé II a mis en place un comité ad hoc chargé d’évaluer les établissements de l’Université de ladite institution conformément au référentiel d’évaluation/classement des Etablissements d’Enseignements supérieur au Cameroun.

Le comité est constitué des membres de la SMAQ et des personnalités dont l’expérience est avérée dans le fonctionnement managérial des universités.

            Ledit référentiel, vise à apprécier les progrès réalisés par les établissements dans les domaines de la gouvernance académique et de la démarche qualité et, a pour objectif prioritaire le classement annuel des Etablissements d’Enseignement Supérieur camerounais.

A cet effet, le comité est chargé de procéder à une évaluation qualitative des établissements de l’Université de Yaoundé II sur la gouvernance académique et, de préparer lesdits établissements à une évaluation externe.

Il s’agit ici d’accompagner les établissements dans leur démarche de modernisation de la gouvernance académique et d’une base essentielle pour leurs revitalisations.

I-                   METHODOLOGIE

           La commission créée par le Recteur s’est donc réunie des le 10 février 2015 sur convocation de son président. Au cours de cette réunion, une méthodologie de travail a été adoptée et un chronogramme de travail arrêté (voir diagramme de Gantt).

            Sur la base de la démarche qualité, une autoévaluation de la gouvernance académique à été effectuée par les établissements.

           Par la suite, une évaluation interne a permis de collecter les données nécessaires à la confirmation des éléments de preuves.  

            Le modèle SWOT nous a permis de diagnostiquer les points faibles et points forts et, d’élaborer des actions à mener capables de transformer les faiblesses constatées en point fort et la transformation des menaces en opportunités à saisir par les établissements pour un meilleur rayonnement de la gouvernance académique.

         Le déploiement des éléments de la roue de Deming ne pourrait être déroulé que s’il ya adhésion de l’entité évaluée à la démarche qualité.

II-                OBSERVATIONS GENERALES

L’examen des critères et sous critères de base de la gouvernance académique fait ressortir :

-          Une disparité énorme sur la perception de la notion de la gouvernance académique au sein des établissements ;

-          Une faiblesse sur l’interaction des établissements avec le monde extérieur, notamment sur le marketing des formations offertes et sur les dispositions institutionnelles de préparation à l’insertion professionnelle;

-          Une gestion efficiente des étudiants par groupe pédagogique avec néanmoins une faiblesse significative dans l’utilisation des outils de visibilité et d’informations des actions liées à la gestion transparente des volumes horaires (internet) ;

-          La non systématisation des syllabus dans les UE ;

-          La promotion des procédures normalisées de création des filières professionnalisantes reste faible au niveau du processus de validation par les instances autorisées ;

-          Une faiblesse significative dans la promotion des éléments de fin de formation des étudiants (délivrance des diplômes) ;

-          Une très faible implication du monde socioprofessionnel dans l’élaboration des programmes d’enseignement ;

-          Une faiblesse dans le suivi des diplômés ;

-          L’absence, dans la plupart des cas, d’un cadre institutionnel d’évaluation des formations ;

-          Une gestion efficiente de la semestrialisation et l’arrimage au système LMD.

Des motifs de satisfaction existent néanmoins dans les établissements qui ont intégré, résolument, la notion d’assurance qualité dans leur agenda académique et, laisse présager un lendemain meilleur lors de l’évaluation externe.

Une présentation des indicateurs par entités évalués est détaillée ci-dessous.

Télécharger le rapport complet de l'évaluation

© 2006-2017 IFORD BP.: 1556 Yaoundé Cameroun | Tel : (237)22 23 29 47 / 22 03 44 12 | Fax : (237) 22 22 67 93 | Mail : iford@iford-cm.org
Contacts | Contactez nous