LE DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE AU CAMEROUN

Une réunion de validation technique du rapport provisoire du modèle DEM -DIV s'est tenue ce lundi 27 février 2017 au siège de l'IFORD

 La réflexion sur la capture du dividende démographique au Cameroun était hier au cœur des débats qui ont eu lieu ce lundi 27 février 2017dans la salle de réunion de l'IFORD. Le but de ce rendez-vous technique, placé sous la présidence du Pr EVINA AKAM, Directeur Exécutif de l'IFORD était : la "validation technique du rapport provisoire du modèle DEM DIV". En effet, le Cameroun amorce sa transition démographique, une lecture de la Carte Scolaire 2010-2011 présente des niveaux d'éducation primaires de la population appréciables (Taux de scolarisation primaire 86%, Filles 77%, Garçons 93%). On observe aussi une croissance de la population active. Il apparaît ainsi qu'une fenêtre d'opportunité s'ouvre au Cameroun pour le bénéfice du dividende démographique. Et pour une meilleure capture du dividende démographique, Le Ministère de l'Economie de la Planification et de l'Aménagement du Territoire du Cameroun (MINEPAT) et le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA-Cameroun) ont confié à l'IFORD la réalisation de la modélisation du dividende démographique au Cameroun par le DEMDIV. La concertation qui a eu lieu ce 27 février 2017 avait donc pour finalité la validation technique dudit rapport provisoire. Au cours de la réunion, il s'est agi de: faire l'historique de la modélisation du dividende démographique au Cameroun, de présenter le rapport de la modélisation du dividende démographique au Cameroun. Les débats qui s'en sont suivis après la présentation du modèle par l'IFORD ont permis aux différents participants venus du MINEPAT, du MINSANTE, de l'UNFPA de l’OIT, de mieux appréhender le concept de dividende démographique, de connaître les éléments à prendre en compte pour un bénéfice certain du dividende démographique au Cameroun. A la fin des travaux, les 6 recommandations suivantes ont été formulées:

1-     1. Renforcement des capacités des acteurs;

2-      2.Présentation des limites du modèle ;

3-      3.Utilisation des données officielles ;

4-      4.Actualisation du Modèle tous les 5 ans;

5-      5.Explication et détail des hypothèses des différents scénarii du modèle ;

6-      6.Présentation des décès évités par année.

 1reuDD
2reuDD
 
 
© 2006-2017 IFORD BP.: 1556 Yaoundé Cameroun | Tel : (237)22 23 29 47 / 22 03 44 12 | Fax : (237) 22 22 67 93 | Mail : iford@iford-cm.org
Contacts | Contactez nous