LE 8 MARS 2017: CHAUDE AMBIANCE A L' IFORD

Le thème 2017 de la Journée internationale des femmes (JIF) est « les femmes dans un monde du travail en évolution : pour un monde 50-50 en 2030 ».

Le monde du travail évolue, avec des conséquences énormes pour les femmes. D’un côté, les progrès technologiques et la mondialisation représentent des opportunités pour celles qui y ont accès. De l’autre côté, le caractère ’informel du travail, les inégalités de sexe, des revenus et les crises humanitaires ne cessent de s'accentuer.

Dans ce contexte, une très grande majorité de femmes travaillent dans l’économie informelle, les soins subventionnés et les tâches domestiques et exercent des activités peu rémunérées et peu qualifiées, ne bénéficiant que d’une très faible, protection sociale. L’égalité entre les sexes dans le monde du travail devient ainsi un impératif du développement.

L'Institut de Formation et de Recherche Démographiques (IFORD), organisme intergouvernemental au service de l'Afrique a bien compris le danger de ne pas prendre en compte l'approche genre dans sa recherche des opportunités de développement des pays africains qu'il dessert. C'est pour cela que la Direction Exécutive a donné la possibilité aux femmes travaillant à l'IFORD d'être de concert avec toutes les femmes du monde entier pour non seulement festoyer mais davantage voir comment franchir le pas pour l'égalité entre les sexes pour un monde 50-50 d’ici 2030.

Au menu des activités à l'ordre du jour de la célébration de la JIF 2017 à l'IFORD, deux exposés ont été programmés le premier portant sur le concept de " dividende démographique", animé par le Dr BOUBA Franklin, démographe et enseignant chercheur à l'IFORD. Au sortir de cette présentation, l'on peut retenir que le dividende démographique est un avantage que l'on pourrait tirer dès lors qu'on observe un changement dans la structure par âge de la population d'un pays. Ce serait une fenêtre d'opportunité pour le développement d'un pays. Comme autre bénéfice lié au dividende démographique et en rapport avec les femmes, il est à souligner que sur le plan individuel, une fois qu'un pays a atteint son dividende démographique, la femme aura la possibilité de mieux s'occuper de ses enfants, d'améliorer son état de santé et par conséquent, avoir la possibilité d'exercer une activité génératrice de revenus et devenir financièrement autonome en contribuant activement à l'émergence de son pays...

Le second exposé présenté par Madame MISSE Mary, Secrétaire de direction à l'IFORD portait sur le thème même de la 32 éme édition de la JIF. Ici, la leçon à tirer est que la femme doit d'abord prendre son destin en main en combattant énergiquement toutes les formes de discriminations liées au sexe:( le non accès à l'éducation de la jeune fille, les mariages et maternité précoces des adolescentes...)

Outre la présentation des exposés, la célébration du 8 mars à l'Institut a aussi été l'occasion où les Dames, accompagnées de leurs collègues masculins, ont partagé le buffet que le Directeur Exécutif de l'IFORD, Pr EVINA AKAM leur a offert. ceci après un défilé des " cabas" qu'elles arboraient avec élégance. Une manière pour elles d'exprimer leur reconnaissance à l'IFORD et à l'Université de Yaoundé II, leur Université de rattachement académique qui leur a gracieusement offert la tenue du 8 mars 2017. L'ambiance était chaude à l'Institut comme en témoignent ces images.

8mars 1

 

8mars 2

8mars 3

8mars 4

© 2006-2017 IFORD BP.: 1556 Yaoundé Cameroun | Tel : (237)22 23 29 47 / 22 03 44 12 | Fax : (237) 22 22 67 93 | Mail : iford@iford-cm.org
Contacts | Contactez nous