RECENCEMENTS AFRICAINS, SERIE 2020

 

 

L’ASSURANCE QUALITE DES RECENSEMENTS GENERAUX DE LA POPULATION ET DE L’HABITAT AU CENTRE D’UN ATELIER ORGANISE PAR L’IFORD

Dans ses efforts permanents pour mettre en œuvre sa vision de devenir un « centre d’excellence et de référence sur les questions de population et de développement en Afrique », l’IFORD s’intéresse particulièrement à la collecte, à l’analyse et à l’utilisation des données sociodémographiques. En raison de leur importance dans les systèmes statistiques nationaux des pays africains, les recensements constituent un domaine privilégié auquel est consacrée une bonne partie du programme de formation et des appuis apportés aux Etats membres. Les interventions de l’IFORD dans les Etats membres concernant les recensements ont connu une grande évolution : consacrées uniquement à l’appui aux Bureaux Centraux de Recensements (BCR) pour l’analyse des données au cours de la période 1980-2010, ces interventions portent actuellement sur la conception, la planification et l’exécution de l’ensemble du processus. Cette évolution est due à la prise de conscience par certains Etats du fait que la qualité d’un recensement dépend à la fois des conditions de sa préparation que de l’exécution des activités programmées et que cela exige la mise en place de l’assurance qualité. Il faut également préciser que les Nations Unies insistent sur la nécessité de faire de l’assurance qualité une partie intégrante du processus du recensement pour les recensements du cycle 2020. A cet égard, le Cameroun et le Mali se sont engagés dans un partenariat global faisant intervenir l’IFORD à partir de la conception du projet afin de garantir l’assurance qualité de leurs recensements prévus respectivement en 2017 et 2019.

Vu l’importance de l’enjeu et des défis des recensements du cycle 2020 dont la particularité sur le plan méthodologique et technique est l’utilisation des technologies de l’information et de la communication et des technologies géo-spatiales, l’IFORD voudrait partager avec le public ses études, ses réflexions et ses expériences dans le domaine des recensements en créant sur son site Web une série baptisée « Recensements africains 2020 ». L’ambition assignée à cette série est de susciter un échange d’idées et d’expériences sur les recensements en cours ou en projet dans les Etats membres ainsi que sur le débat concernant les recensements africains d’une manière générale. Cet échange que nous souhaitons riche et varié aura pour toile de fond la problématique de la qualité des recensements numérisés. Les chercheurs et les professionnels des recensements sont invités à alimenter cette rubrique qui, pour le moment, n’a pas de périodicité de parution.

Pour inaugurer cette série, nous avons choisi de présenter le rapport de l’atelier sur les normes de qualité des recensements généraux de la population et de l’habitat tenue à Yaoundé du 13 au 14 juin 2017 dans le cadre du partenariat entre l’IFORD et le Bureau Central des Recensements et des Etudes de Population du Cameroun (BUCREP). L’IFORD espère, par cette initiative, accroître l’intérêt des lecteurs et des utilisateurs de données sociodémographiques pour les recensements généraux de la population et de l’habitat.

La Direction Exécutive de l’IFORD remercie d’avance tous les contributeurs qui voudront bien participer à l’animation de cette rubrique. Les contributions peuvent être envoyées à l’IFORD à l’adresse électronique suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. à l’attention de Prof. Honoré MIMCHE.

1) Ci joint le rapport de l'Atelier

 

© 2006-2017 IFORD BP.: 1556 Yaoundé Cameroun | Tel : (237)22 23 29 47 / 22 03 44 12 | Fax : (237) 22 22 67 93 | Mail : iford@iford-cm.org
Contacts | Contactez nous