Présentation

 

 

Jusqu’en 1986, l’Institut ne disposait pas d’un programme de recherche. Certes des efforts appréciables ont été déployés par la Direction de l’Institut depuis 1976, date de création du département de la recherche, pour doter l’Institut d’un programme de recherche mais c’est en 1990 que le premier a été élaboré et mis en application pendant la période 1991-1995. Dans ce programme, les projets de recherche ont été regroupés en trois axes :

1) analyse des données démographiques,

2) population et développent

3) nuptialité, fécondité et planification familiale. L’évaluation commanditée par l’UNFPA a mis en évidence les insuffisances suivantes de ce programme :

1) Absence d’une stratégie d’ensemble visant à l’orientation et à la convergence des différents projets ;

2) Caractère flou des domaines de recherche retenus ; 3) Portée limitée des thèmes retenus ;

3) Incohérence entre les intentions déclarées et le contenu des projets de recherche ;

4) la couverture d’un seul pays, à savoir le Cameroun. Le programme susmentionné a pris fin en décembre 1995 et avait été suivi par l’élaboration et la mise en œuvre d’un second programme pour la période 1996-2000 qui comprenait plusieurs projets de recherche regroupés en trois axes :

1) Orientation et évaluation des politiques et Programmes de Population,

2) Femmes, famille et fécondité ; et

3) Population et santé. Ce programme n’a été mis en œuvre que partiellement par manque de budget de recherche.

           La fin du deuxième programme de recherche coïncide avec le retrait de l’UNFPA qui jusqu’au 31 décembre 1999 était le principal bailleur de l’Institut. Mais, avec cet arrêt des subventions directes de l'UNFPA, il fallait trouver des solutions pour pérenniser les acquis de l’Institut. Une restructuration, entamée en janvier 2000, qui vise aussi à accroître la contribution de l’Institut à la résolution de problèmes de population avait engendré une révision des textes organiques de l’IFORD et un ralentissement des activités. C’est seulement en août 2004, que le Conseil d’Administration, lors d'une session extraordinaire décide de la mise en œuvre d’un programme de restructuration de l’IFORD. Celle-ci débute le premier juillet 2005 pour prendre fin le 31 décembre 2006.

            Au 1er janvier 2007, commence l'application du Plan stratégique à moyen terme, et avec lui la refondation de l’Institut, dont l’objectif est d’assurer sa pérennisation via, entre autres, la réalisation des recherches portant sur de nouveau problèmes émergents de population en Afrique (santé de la reproduction, VIH/SIDA, population-environnement-développement, population-pauvreté, population-éducation, genre-population-développement, etc.).

            Durant les périodes de restructuration et refondation de l’Institut, un programme de recherche n’a pas été élaboré mais des projets de recherche ont quand même été exécutés.

 

© 2006-2017 IFORD BP.: 1556 Yaoundé Cameroun | Tel : (237)22 23 29 47 / 22 03 44 12 | Fax : (237) 22 22 67 93 | Mail : iford@iford-cm.org
Contacts | Contactez nous