LE DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE : UNE FENETRE POUR L’EMERGENCE DE L’AFRIQUE

Divi1

L’IFORD accueille depuis le lundi 12 janvier 2015 et ce jusqu’ au 21 Janvier 2015 à Yaoundé, un atelier sur l’analyse du dividende démographique en Afrique et ses implications pour l’émergence économique des pays africains. L’atelier regroupe une soixantaine de participants venus d’une quinzaine de pays. Il a pour objectif principal de poursuivre sa série de formations sur l’analyse du dividende démographique en Afrique, mais en l’élargissant à la fois sur le plan thématique et sociologique. Sur le plan thématique, l’atelier de Yaoundé examine aussi le dividende en matière de santé, après celui sur la scolarisation (Ouagadougou Novembre 2013 ; Yaoundé, Mars 2014) et la croissance économique (Ouagadougou Septembre 2014). Sur le plan sociologique, il élargira le réseau en incluant de nouveaux membres pour la formation mais aussi en poursuivant les activités de restitution des résultats auprès des décideurs politiques. L’atelier qui est prévu pour une dizaine de jours est animé par une équipe de chercheurs venant d’horizons différents couvrant la démographie, la sociologie, et l’économie, mais aussi plusieurs méthodes d’analyse du dividende. L’accent sera néanmoins placé sur les méthodes de décomposition et des comptes nationaux. Au cours de dix jours, l’atelier couvrira les activités suivantes

  1. Revue de la théorie et concepts du dividende démographique (DD)
  2. Revue des diverses méthodes d’analyse du DD, leurs forces et limites.
  3. Présentation des résultats de recherche récents sur le dividende en Afrique ;
  4. Présentation des résultats du réseau sur le dividende scolaire et économique.  
  5. Introduction aux méthodes de décomposition.
  6. Application des méthodes de décomposition à l’analyse du dividende en santé.
  7. Restitution des résultats acquis aux décideurs, médias et public.            

A l’issue de cet atelier et comme par le passé, les participants poursuivront un effort de rédaction collectif des résultats de leurs analyses.

Contexte et Justification

Divi2

Le dividende démographique est l’accélération de la croissance économique qui pourrait résulter des changements dans la structure par âge de la population dus à la baisse consécutive de la fécondité et de la mortalité. Selon cet argument, qui est aujourd’hui un élément central du débat sur l’émergence des pays africains, les changements démographiques en cours (notamment la baisse de fécondité et la réduction temporaire du taux de dépendance économique y associée) pourraient appuyer les efforts de développement du continent en créant des conditions propices à l’épargne, à l’investissement productif et à l’amélioration du capital humain. La théorie du dividende démographique se fonde sur le fait que l’Afrique a l’opportunité aujourd’hui d’émerger économiquement en partie grâce à l’impulsion du dividende démographique. En créant des conditions favorables à l’épargne et à l’investissement, le dividende pourrait donner un nouvel élan à la croissance, promouvoir l’innovation, offrir au continent un net avantage concurrentiel et lui permettre d’atteindre ses objectifs de développement.

Ce nouveau discours optimiste a désormais cours aussi bien dans les cercles académiques et politiques que ceux des média et du grand public. Toutefois, de nombreuses questions subsistent quant à la matérialisation effective, l’ampleur, la distribution, et les conditions de ce dividende.

Les «lions africains » suivront-ils l’exemple des « tigres asiatiques » en capturant les bénéfices potentiels de leur transition démographique ? Ce dividende est-il une condition nécessaire, voire suffisante à l’émergence des pays africains ? Quel est son ampleur et quels sont les secteurs économiques et sociaux susceptibles d’être concernés ? Le dividende démographique touchera-t-il équitablement tous les pays africains et toutes les couches sociales ? Quelles sont les conditions à remplir et les politiques à mener pour capturer le dividende démographique ?

Pour répondre à ces interrogations, l’atelier a réuni d’éminents chercheurs africains spécialistes du sujet. Il fait suite à deux conférences tenues en Mars 2014 à Yaoundé et Septembre 2014 à Ouagadougou. Au cours de ces rencontres initiales, deux premiers groupes de chercheurs ont été formés et les participants ont amorcé un travail collectif d’estimation du dividende démographique en Afrique dans les secteurs de l’éducation, la santé, et la croissance économique. Cette nouvelle rencontre permettra à la fois de former une nouvelle équipe et de finaliser les travaux d’estimation du dividende africain et leur publication. Bien plus, l’atelier entamera une conversation entre la recherche et la prise de décision, de manière à identifier les politiques et orientations stratégiques susceptibles de tirer parti du dividende démographique.           

Objtectif

Divi3

En somme, l’atelier international sur le dividende démographique a pour objectifs généraux de

  • susciter une réflexion et une dynamique autour du Dividende démographique en Afrique ;
  • déterminer les orientations stratégiques devant permettre aux autres pays africains en général et francophones en particulier de bénéficier du Dividende démographique.
  • faire connaitre et valoriser la théorie du dividende démographique ;
  • restituer les résultats d’une étude sur les premiers signes du dividende en matière de scolarisation en Afrique ;
  • intéresser les politiques, décideurs et chercheurs camerounais à ce nouveau concept ;
  • favoriser et soutenir l’appropriation et l’adhésion à ce concept ;
  • déterminer des orientations stratégiques devant permettre aux pays africains en général et francophones en particulier de tirer profit du dividende démographique.

De façon spécifique, il s’agit de :

                                 

Les résultats attendus

 

Les résultats attendus sont les suivants :

  • Les décideurs et politiques mobilisés pour ces assises ;
  • Une connaissance améliorée et une compréhension commune du concept de dividende démographique ;
  • Les bienfaits du dividende démographique valorisés ;
  • Une dynamique créée autour du concept ;
    • Un résumé des diverses politiques envisageables, selon l’étape du cycle de vie, pour permettre à l’Afrique de bénéficier du dividende démographique.                                                                                    

Les participants

Divi4

Divi5

 

Environ soixante participants nationaux et internationaux sont mobilisés. Il s’agit :

  • des représentations diplomatiques ;
  • les experts internationaux venant de plus de quinze pays d’Afrique Francophone, d’Europe et d’Amérique; Ils viennent notamment du Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Luxembourg, Mali, Niger, Philippines, RDC, Sénégal, Tchad, Togo, Tunisie, USA,  
  • les représentants des départements ministériels en charge de la planification du développement ;
  • les représentants des Universités, des institutions publiques et grandes écoles de formation ;
  • les partenaires au développement ;
  • les représentants de la société civile œuvrant dans le domaine de population et développement ;
  • les étudiants de l’IFORD.                                 

Parrainage et Partenaires

Divi6

Cet  atelier international sur le dividende démographique en Afrique est organisé par le Panel de l’Union Internationale pour l’Etude Scientifique de la Population (UIESP) pour le Renforcement de la Formation et la Recherche en Afrique Francophone, l’Institut de Formation et de Recherche Démographiques (IFORD), et la Cellule d’Appui à la Recherche et à l’Enseignement des Institutions Francophones d’Afrique (CARE-IFA).

© 2006-2020 IFORD BP.: 1556 Yaoundé Cameroun | Tel : (237)22 23 29 47 / 22 03 44 12 | Fax : (237) 22 22 67 93 | Mail : iford@iford-cm.org
Contacts | Contactez nous